Mot du Président du Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable (SIAEP) de la Saunière (11/2019)

Les années se suivent et se ressemblent. Le soleil et la chaleur sont bien évidemment agréables mais la sécheresse et les épisodes de canicule que nous avons connus ont eu un impact négatif sur l’approvisionnement en eau quel qu’en soit l’usage et bien sûr pour l’alimentation en eau potable.

Notre syndicat, comme tant d’autres unités de production, n’a pas été épargné. Lors de ces derniers mois nous avons du faire face à deux phénomènes liés aux conditions climatiques d’une part la baisse de production des captages et d’autre part la dégradation de la qualité des eaux de surfaces puisées dans l’étang de Beaumont.

Les communes de Savennes, Peyrabout, Saint Yrieix les Bois, Saint Hilaire La Plaine et Mazeirat pour partie sont uniquement desservies par de l’eau de source et dépendent donc du débit des captages. Pour ces communes la situation a parfois été critique avec des baisses de pression voire des coupures pour les abonnés situés sur les points hauts du réseau.

Les autres communes du syndicat sont desservies soit par des captages lorsque leur débit est suffisant soit par un mélange d’eau de source et d’eau de surface traitée à la station de Beaumont. En période de sécheresse la station est très sollicitée et bien que récente, 10 ans, sa conception ne permet pas de traiter certains paramètres avec suffisamment d’efficacité. Cela a pour conséquence une eau qui est certes parfaitement potable mais présente parfois un goût désagréable.

Suite à la première phase de l’étude diagnostic les travaux concernant la sectorisation et la télégestion proposés par le cabinet d’étude et validés par le conseil syndical du réseau sont terminés. Cette sectorisation permettra de trouver et de réparer les fuites beaucoup plus rapidement. Les casses de canalisation dues au vieillissement du réseau et probablement aussi aux mouvements de terrain liés à la sécheresse ont été malheureusement très nombreuses.

Des travaux ont déjà été effectués dans l’urgence à la station pour améliorer son efficacité, malheureusement nous avons eu à faire face à plusieurs pannes sur des matériels très pointus dont la réparation ou le remplacement prend beaucoup de temps.

A notre demande le cabinet d’étude réfléchit actuellement aux travaux nécessaires à la réhabilitation de la station afin qu’elle réponde enfin à nos attentes. Dès que nous aurons ses conclusions nous engagerons immédiatement les travaux pour que notre usine soit opérationnelle à l’été 2020.

Après celles du village de La Charse, 2,5 kms de canalisations sont renouvelés sur la commune d’Ajain. La cartographie informatisée de notre réseau est pratiquement terminée. Cela permettra d’avoir une connaissance très précise de l’emplacement des canalisations et de corriger certaines erreurs de nos plans actuels. Cependant, il est fortement conseillé, avant tous travaux, de contacter notre prestataire pour le repérage des canalisations.

Les alimentations électriques des réservoirs de Tigoulet et de Busselet nécessaires à la télégestion ont été effectuées à partir du réseau basse tension.

Nous sommes dans l’attente de décisions pour alimenter les réservoirs de Pétabert et du Peu de La Charse à partir de panneaux photovoltaïques.

Bien évidemment ces travaux indispensables pour que chaque abonné ait accès à une eau de qualité en quantité suffisante ont un coût résiduel, hors subventions, qui est uniquement financé par les redevances. Après plusieurs années stables, une augmentation des tarifs paraît nécessaire pour que notre collectivité puisse envisager sereinement l’avenir, ce sera au conseil syndical d’en décider.

Même si la situation, au niveau de la ressource, va s’améliorer dans les mois à venir il n’est pas exclu qu’elle soit à nouveau très critique l’été prochain. C’est pourquoi chacun d’entre nous se doit d’être extrêmement vigilant pour éviter tout gaspillage en maîtrisant sa consommation et en surveillant ses installations.